Association Gtroph

La passion pour les brouteurs du lac Tanganyika

Réflexion sur les incubateurs artificiels

Comprendre, gérer et faciliter le processus.
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2392
Enregistré le: 16 Jan 2013, 23:38
Localisation: Val d'oise

Réflexion sur les incubateurs artificiels

Message par Corwin » 09 Mai 2015, 21:20

Salut à tous
Pour ne pas polluer un post, j'initie celui ci pour une petite discussion - réflexion autours de ces appareils et de leurs utilisations.
Encore une fois je ne vais pas jouer les pères la pudeur parce que j'en ai déjà utilise pour sauver une incubation à laquelle je tenais particulièrement, mais je me pose des questions au sujet de leur utilisation systématique.
Ne pensez vous pas que le fait de garder tous les jeunes d'une incubation affaiblisse la souche que l'on veut normalement préservé ?
Avec mes 15 sauvages sans faire craché les femelles et en récupérant juste dans le filtre j'ai élevé 120 à 150 jeunes en un peu plus d'un an, vu que le nombre de cichlidophiles français amateur de tropheus est réduit a quoi vont servir tous ces poissons ? à par envahir le marché allemand :lol:
Amicalement Corwin :D
Modifié en dernier par Corwin le 09 Mai 2015, 23:10, modifié 1 fois.
"moi aussi, je suis hanté par les eaux"
l'erreur c'est de penser que nous sommes à l'extérieur de l'aquarium.

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10095
Enregistré le: 26 Jan 2012, 21:42
Localisation: Fécamp 76

Message par coco76 » 09 Mai 2015, 22:44

Salut Fabrice,
Tu devrais changer ton titre car la il y a doublon.

Je suis d'accord avec toi moi j'ai acheté des incubateurs au cas ou j'aurai une incube de Petrochromis sp. red .
Pour le reste je laisse faire la nature tu sais mieux que personne qu'au bout d'un moment les petits te reste sur les bras :wink:
Jean Christophe
Membre du Gtroph 205/76
Membre de l'AFC 1886.76
:coucou:
Ma liste de Maintenance
viewtopic.php?f=106&t=6892

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4222
Enregistré le: 26 Nov 2004, 22:54
Localisation: Yvelines

Message par mauri » 09 Mai 2015, 22:46

Salut nocturne

en fait, tu poses deux questions que j'aime bien entendre :

1 utilité des incubateurs

à ma connaissance, les incubateurs sont utilisés dans deux cas tres differents :

- un complement d'une "production industrielle", c'est à dire une production en masse de jeunes. Comme on n'est jamais certain de la date de fécondation de la femelle (pour un bac spé), on tape au hasard, et si ce sont encore des larves, direction incubateur ! Cette pratique ne préjuge pas d'une pression sur une femelle, qui peut quand meme exister avec un lacher naturel à répétition, meme si elle est moindre. Le résultat est significatif ; par exemple, une femelle bien "conditionnée" peut avoir 15 œufs fécondés, donc 15 jeunes, mettons tous les 3 mois sans exagerer, soit60 jeunes par femelle sur un an, ou encore 180 jeunes pour 3 femelles et sur la meme période....assez loin de tes résultas, non? :wink:
- une autre utilisation des incubateturs est la tienne, c'est à dire un moyen de faire éclore des oeufs alors que, habituellement, la femelle ne mene pas l'incubation à terme. c'est donc une technique exceptionnelle et temporaire, tres differente de la premiere

2 les risques pour "écouler" cette production excedentaire

L'incubateur peut etre compris comme un moyen permettant d'accroitre l'offre de jeunes, mais cela est souvent marginal. lorsqu'un amateur, ou une structure, a pris la décision de "produire en masse", cela signifie en général que le marché existe, ou alors le sort des poissons est...décidé par avance!

Comme il y a dans notre hobby des "modes", les choses ne sont pas si simples, mais, en général, l'offre et la demande ne vont pas avoir trop de difficultés pour s'ajuster, incubateur ou pas.

Que conclure ?
Rien, ou plutot des préference personnelles : à chaque fois que je vois des incubateurs, cela me hérisse le poil...mais cela passe vite quand je repense à certains BB humains nés bien avant terme et qui ont été sauvés : là aussi on a interropu le cycle normal de la vie...pour la prolonger!

Je m'arrete là; il est tard..

Gérard
Gérard AFC 1235/78 Gtroph 001/78

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9650
Enregistré le: 24 Jan 2005, 23:09
Localisation: Loiret 45

Message par Tropheus45 » 09 Mai 2015, 23:23

L'incubateur peut servir dans un cas comme le dit Coco difficile ou alors quand les jeunes n'arrivent pas à survivre pour x raisons alors soit on arrive à attraper la femelle et la mettre dans une nasse ou alors la solution de l'incubateur car cela arrive souvent qu'elle les mange car elle se sent pas bien enfermé dans ce filet. :wink:
Sébastien
Membre du Gtroph 002/45

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2392
Enregistré le: 16 Jan 2013, 23:38
Localisation: Val d'oise

Message par Corwin » 09 Mai 2015, 23:36

T'as vu Coco j'ai changé le titre :wink:
Tu as raison j'ai pas eu de problème pour les tropheus ni Cypri mais les Ophtalmo n'ont vraiment choqué (je me suis refusé de mettre ça sur le BC)
je les avaient mis sur les 3 forum spécifique cichlidés et bien juste une demande sur Gtroph, ce n'est même pas une question de prix personne ne m'a même poser la question.
Alors produire en grande quantité ?
Tu te rends compte Mauri avec mes 10 femelles j'aurai dans les 600 jeunes
pourquoi faire c'est pas mon job, en plus caser autant de jeunes Tropheus
je suis même pas sur qu'il y ait suffisamment d'amateurs de red rainbow en France ou alors ils iraient crever dans des cuves inappropriées.
Amicalement Corwin :)
"moi aussi, je suis hanté par les eaux"
l'erreur c'est de penser que nous sommes à l'extérieur de l'aquarium.

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4222
Enregistré le: 26 Nov 2004, 22:54
Localisation: Yvelines

Message par mauri » 10 Mai 2015, 08:24

Ta réflxion est pleine de bon sens : produire en quantité doit répondre à un objectif précis...et à une demande potentielle : tout un -autre- débat)

Pour moi,l'incubateur n'est pas la technique pour aller dans ce sens; par contre, il peut servir ponctuellement dans les cas difficiles, lorsqu'une femelle a de mal à tenir ses incub et que l'on souhaite des jeunes

(il y a maintenant deux topics qui parlent des incubateurs..)
Gérard AFC 1235/78 Gtroph 001/78

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2338
Enregistré le: 20 Juil 2014, 22:19
Localisation: 91- Essonne

Message par davel91 » 10 Mai 2015, 16:58

Dans ce post il y a 2 questions :

- Est-ce qu'une incubation artificielle est susceptible d'affaiblir une souche que l'on souhaite préservée?

Les alevins ne reçoivent pas les mêmes soins maternelles que ceux d'une portée traditionnelle. Est-ce que cela influera sur leur comportement ou leur évolution? Je pense qu'il serait bien de creuser, car les effets positifs nous sautent aux yeux, pas forcément les effets négatifs.

- Pourquoi créer un surplus de jeunes alors que la demande semble / est inexistante?

A mon sens, il s'agit ici d'un point essentiel, dont j'aimerais que les membres du gtroph discutent et tentent de trouver des solutions.

De mon point de vue actuellement (par ordre de priorité) :
- Proposition de vente / don sur le forum du gtroph.
- Proposition de vente / don sur d'autres forums spécialisés.
- Proposition de vente sur le boncoin.fr.

Il serait intéressant d'intercaler une nouvelle proposition dans ces choix : proposition de revente directement par abysse, magasin spécialisé et renommé. C'est son métier de vendre pas le notre. Après des arrangements peuvent être trouvés entre nous et Eric, des arrangements non forcément financier...

A voir et à en discuter... D'autres solutions, en respect avec une maintenance adéquate des cichlidés, peuvent être trouvés je pense. A nous d'en discuter et de trouver des options réalisables.

Et non Gérard il ne s'agit pas d'un autre débat, car le fond du problème n'est pas vraiment de savoir si l'utilisation d'un incubateur artificiel est bien ou non, mais de savoir si son utilisation est nécessaire et cohérent.
David - membre 245/91
"On ne finit jamais d'apprendre"

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 835
Enregistré le: 04 Sep 2013, 12:37
Localisation: seine et marne

Message par ouali » 10 Mai 2015, 17:19

Bonjour messieurs,
je me permet de répondre autant que faire se peut à la seconde question:

Si j'ai acquis ces incubateurs, c'est que j'ai remarqué que sur le gtroph nous avions beaucoup de difficultés à trouver certaines souches à moins d'aller faire un tour en Allemagne genre sp red, ilangi , maswa, et d'autres que je ne connais pas.
pour ma part je suis partisan d'une autosuffisance au sein du gtroph soit par les dons ou la vente à chacun sa philosophie et je pense que le projet maswa en est la meilleure illustration.
Omar
Membre Gtroph 231/77

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 966
Enregistré le: 31 Mai 2007, 15:12
Localisation: chateaudun 28

Message par franky28 » 10 Mai 2015, 19:04

ouali a écrit:Bonjour messieurs,
je me permet de répondre autant que faire se peut à la seconde question:

Si j'ai acquis ces incubateurs, c'est que j'ai remarqué que sur le gtroph nous avions beaucoup de difficultés à trouver certaines souches à moins d'aller faire un tour en Allemagne genre sp red, ilangi , maswa, et d'autres que je ne connais pas.
pour ma part je suis partisan d'une autosuffisance au sein du gtroph soit par les dons ou la vente à chacun sa philosophie et je pense que le projet maswa en est la meilleure illustration.



Je suis entiérement d'accord avec cette démarche 8)

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4222
Enregistré le: 26 Nov 2004, 22:54
Localisation: Yvelines

Message par mauri » 10 Mai 2015, 20:42

"Et non Gérard il ne s'agit pas d'un autre débat, car le fond du problème n'est pas vraiment de savoir si l'utilisation d'un incubateur artificiel est bien ou non, mais de savoir si son utilisation est nécessaire et cohérent."

je ne comprends pas bien cette remarque
- j'ai parlé d'un autre débat en évoquant le theme de la "prodution de masse" qui peut se faire en l'absence d'incubateur; c'est donc bien un débat different.
- par ailleurs, je ne pense pas avoir porté de jugement de valeur sur l'utilisation d'un incubateur. j'ai simplement indiqué qu'il est coherent d'employer cette technique dans deux cas :
/ pour recuperer des oeufs alors qu'on a fait cracher la femelle beaucoup trop tot (par erreur)
/ pour permettre d'obtenir des jeunes alors que la femelle ne tient pas les incub ou, à la rigueur, sur des especes rares et peu prolifiques

...étant observé que dans chacun de ces cas, cette technique ne s'immpose pas (selon moi).
Gérard AFC 1235/78 Gtroph 001/78

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 959
Enregistré le: 11 Mai 2008, 21:31
Localisation: espagne

Message par espagne » 10 Mai 2015, 21:33

Pour moi cette practique est la plus rapide pour faire des alevins en masse, ensuite avec les repros chacun fais ce qu, il veut.
Ma premiere repro ujiji a eté direct a un incubateur, de meme que ma premiere repro brabant rutunga..
Ensuite il y a aussi la curiosité de voir les oeufs evolutionés comme chez moi avec mes Cyphos par exemple.
Mes femelles Ujiji qu, elles soient de naissances naturelles ou par incube se reproduisent sans probleme.

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1935
Enregistré le: 23 Jan 2014, 00:35
Localisation: France

Message par Boris » 10 Mai 2015, 21:38

Je suis d'accord un peu avec tout le monde sur ce sujet.
D'accord avec toi Fabrice sur la "surproduction" et l'écoulement des jeunes, c'est un risque et surtout un problème auquel il faut penser en amont afin d'éviter d'avoir des poissons qui nous restent sur les bras.

Ensuite je rejoins parfaitement l'avis partagé par tous je pense, quant à une utilisation dans le but de vouloir ponctuellement garder une ponte (ou plus) d'une espèce bien déterminée.
Personne ici n'a l'intention de mettre toutes les pontes de tous ces poissons en incubateurs.... ou alors bon courage à lui!! :wink:

Mais le plus important pour moi c'est la remarque et la logique d'Omar.
Je m'explique:
Dans son cas et pour le cas de la majorité des membres du Gtroph je pense (enfin j'espère), le but n'est pas de produire à outrance pour revendre, mais plutôt pour subvenir à nos demandes, en interne, de certains poissons prisés par nous mais difficilement trouvables. L'autosuffisance du Gtroph.
L'intérêt principal du recours aux incubateurs doit résider dans cette optique.

Et le recours systématique aux incubateurs n'a jamais été une solution envisagée pour tous les poissons, donc je ne me fais aucun souci là dessus, et je suis serein quant à l'utilisation des incubateurs au sein du Gtroph.

Mais les questions soulevées sont grandement intéressantes et utiles, car en cas de désistement, ou de problème quelconque, que faire des petits qui restent en trop?? et là les solutions de replies doivent être pensées et étudiées avant. Comme l'a dit David, il y en a de plusieurs sortes, plus ou moins possibles, mais il y en a tout de même.
Boris
Membre Gtroph 247/94

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2392
Enregistré le: 16 Jan 2013, 23:38
Localisation: Val d'oise

Message par Corwin » 10 Mai 2015, 22:53

Salut à tous
content d'être un remue-méninges :wink:
l'équilibre ce situe sans doute entre le sauvetage d'une variété difficile et la production de masse , comme vous dite chaqu'un voit midi à sa porte.
l'autosuffisance pourquoi pas mais j'ai quand même l'impression que la majorité de la troupe préfère acheter des sauvages (moi comme les autres sans doute le challenge)
Pour ce qui est de l'aspect anti darwinien de l'affaire il est indéniable mais si on abuse pas ...
Amicalement Corwin :D
"moi aussi, je suis hanté par les eaux"
l'erreur c'est de penser que nous sommes à l'extérieur de l'aquarium.

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4222
Enregistré le: 26 Nov 2004, 22:54
Localisation: Yvelines

Message par mauri » 10 Mai 2015, 22:54

A mon avis, ce n'est pas la sur production qui est un pb, car tôt ou tard, on arrive toujours à caser les petits.

Ce qui est difficile, c'est d'avoir une production constante (ou à peu pres), de telle sorte qu'un amateur puisse trouver ce qu'il cherche, sans attendre trop longtemps ou être tenté par d'autres solutions.

Lorsqu'un groupe de Tropheus se met à reproduire, cela débouche vite sur le débordement. Cependant, on observe que cela se calme avec le temps, jusqu'à avoir une situation de rareté : à mediter.
Gérard AFC 1235/78 Gtroph 001/78

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2338
Enregistré le: 20 Juil 2014, 22:19
Localisation: 91- Essonne

Message par davel91 » 11 Mai 2015, 06:43

Corwin a écrit:Salut à tous
content d'être un remue-méninges :wink:
l'équilibre ce situe sans doute entre le sauvetage d'une variété difficile et la production de masse , comme vous dite chaqu'un voit midi à sa porte.
l'autosuffisance pourquoi pas mais j'ai quand même l'impression que la majorité de la troupe préfère acheter des sauvages (moi comme les autres sans doute le challenge)
Pour ce qui est de l'aspect anti darwinien de l'affaire il est indéniable mais si on abuse pas ...
Amicalement Corwin :D


+1 avec l'autosuffisance. Une production de masse est souvent synonyme de mauvaise qualite, et ce n'est pas le role du gtroph a mon sens, ce n'est pas notre but. Pour moi il est important de conserver et de promouvoir avant tout! Par contre, elever des souches de qualite, de facon intelligente (comme le projet Maswa), oui! Nous develeppons un reseau : le socle d'un gtroph efficace.
David - membre 245/91
"On ne finit jamais d'apprendre"

Suivante

Retourner vers Reproduction et incubation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités