Association Gtroph

La passion pour les brouteurs du lac Tanganyika

Spiruline

Comment alimenter au mieux nos protégés
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 175
Enregistré le: 25 Oct 2021, 12:19

Re: Spiruline

Message par Cédric AQUARIFT » 30 Aoû 2023, 13:05

Comme il est stipulé partout, le ratio consommation pour l'être humain et de l'ordre de 1 % en complément alimentaire. Bah voilà.... pour les poissons je vois pas pourquoi on en donnerait des concentrations de 20 ou 40 % de spiruline. C'est une aberration totale.
Surtout dans des alimentations spéciales algivores.
:roll:

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2629
Enregistré le: 23 Aoû 2018, 11:01

Re: Spiruline

Message par JeromeB » 30 Aoû 2023, 19:26

J'aurais vaguement envie de dire qu'un être humain n'est pas un poisson. C'est d'ailleurs pour cela que les vétérinaires ne soignent pas les humains et vice versa.
Jérôme
Membre Gtroph 287/92

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 175
Enregistré le: 25 Oct 2021, 12:19

Re: Spiruline

Message par Cédric AQUARIFT » 19 Sep 2023, 12:58

J'ai vaguement envie de dire qu'un brouteur est un Algivore stricte, que la spiruline est un organisme animal. :-P
ils n'en consomment pas de toute façon à l'état sauvage :boire:

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 102
Enregistré le: 03 Déc 2018, 11:42
Localisation: Toulouse

Re: Spiruline

Message par alexis.s » 19 Sep 2023, 17:02

Cédric AQUARIFT a écrit:J'ai vaguement envie de dire qu'un brouteur est un Algivore stricte, que la spiruline est un organisme animal. :-P
ils n'en consomment pas de toute façon à l'état sauvage :boire:



Encore des bêtises et des bêtises...
La spiruline n'est pas un organisme animal ! C'est dingue de sortir des choses pareilles...
Un brouteur n'est pas un algivore stricte, NON. Dans leur alimentation il n'y a pas que des algues et surtout ils ne mangent pas tous la même chose :boire:


Etude : Depth and substratum differentiations among coexisting herbivorous cichlids in Lake Tanganyika par Hiroki Hata and Haruki Ochi

"A metagenomic approach based on 16S rRNA gene revealed that periphyton assemblages inside territories are determined by habitat depth and therefore, cichlid species inhabiting a specific depth have a specific structure of periphyton [6]. Additionally, cichlid species ingest some cyanobacteria and diatoms selectively and, finally, stomach contents were quite different among species, even among species in the same feeding ecomorph [6]. This means that the variations in algal/cyanobacterial communities with depth might be a proximate cause of specialization by herbivorous cichlids in a specific depth zone observed in this study. The depth variations in algal/cyanobacterial communities may be caused by variations in light intensity and light transmission and varying frequencies of disturbances at different depths [64,65]."


"Une approche métagénomique basée sur le gène de l'ARNr 16S a révélé que les assemblages de périphyton à l'intérieur des territoires sont déterminés par la profondeur de l'habitat et que, par conséquent, les espèces de cichlidés vivant à une profondeur spécifique ont une structure spécifique de périphyton [6]. En outre, les espèces de cichlidés ingèrent certaines cyanobactéries et diatomées de manière sélective et, enfin, les contenus stomacaux sont très différents d'une espèce à l'autre, même parmi les espèces d'un même écomorphe alimentaire [6]. Cela signifie que les variations des communautés d'algues/cyanobactéries en fonction de la profondeur pourraient être une cause immédiate de la spécialisation des cichlidés herbivores dans une zone de profondeur spécifique observée dans cette étude. Les variations en profondeur des communautés d'algues/cyanobactéries peuvent être causées par des variations de l'intensité et de la transmission de la lumière et par des fréquences variables de perturbations à différentes profondeurs [64,65]."




Encore une fois et je me répète, on ne donnera jamais ce que les poissons mangent dans la nature. Mais on cherche à donner ce qui peut s'en rapprocher le plus et avec des substituts qu'ils ne mangent pas initialement. Dans aucune nourriture on retrouvera ce qu'ils mangent dans leur milieu naturel et cela est normal.
Si la spiruline était si néfaste pour les poissons, il n'y aurait pas de poissons si vieux en aquariums et en bonne santé qui en ont mangé toute leur vie.
Encore tu dirais que certaines nourritures sont néfastes car il n'y a pas d'algue du tout et qu'il n'y a que des céréales et crustacés d'accord...
Alexis
Membre Gtroph 316/31

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 13385
Enregistré le: 04 Juil 2008, 18:54
Localisation: Morsang sur Orge 91

Re: Spiruline

Message par Petro91 » 28 Sep 2023, 10:12

Cédric AQUARIFT a écrit:J'ai vaguement envie de dire qu'un brouteur est un Algivore stricte, que la spiruline est un organisme animal. :-P
Te rends tu compte de l'énormité de la bêtise que tu viens de dire ?
La Spiruline est une Cyanobactérie.
Les Cyanobactérie sont des bactéries photosynthétiques, faisant partie de la même nomenclature que les algues, les champignons et les plantes.
Y-a des limites tout de même.
CE n'est pas parce que les humains partagent une grosse partie de leur ADN avec les plantes que nous sommes des plantes.
Cédric AQUARIFT a écrit:ils n'en consomment pas de toute façon à l'état sauvage :boire:
Oui, fondamentalement c'est vrai et c'est un fait.
Mais les algues qu'ils mangent dans le Lac peuvent très bien s'apparenter à la spiruline, nous sommes là dans le détail.
Eric
Membre du GTroph

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 175
Enregistré le: 25 Oct 2021, 12:19

Re: Spiruline

Message par Cédric AQUARIFT » 21 Oct 2023, 16:35

Petro91 a écrit:
Cédric AQUARIFT a écrit:J'ai vaguement envie de dire qu'un brouteur est un Algivore stricte, que la spiruline est un organisme animal. :-P
Te rends tu compte de l'énormité de la bêtise que tu viens de dire ?
La Spiruline est une Cyanobactérie.
Les Cyanobactérie sont des bactéries photosynthétiques, faisant partie de la même nomenclature que les algues, les champignons et les plantes.
Y-a des limites tout de même.
CE n'est pas parce que les humains partagent une grosse partie de leur ADN avec les plantes que nous sommes des plantes.
Cédric AQUARIFT a écrit:ils n'en consomment pas de toute façon à l'état sauvage :boire:
Oui, fondamentalement c'est vrai et c'est un fait.
Mais les algues qu'ils mangent dans le Lac peuvent très bien s'apparenter à la spiruline, nous sommes là dans le détail.

Te rends tu compte de l'énormité de la bêtise que tu viens de dire..... ?
Chez les bactéries, il n’y a qu’une seule cellule et elle n’a pas de noyau, ce sont donc des procaryotes.
Les Animaux, les Champignons, les Plantes et les algues sont des eucaryotes. :pong:
Les biologistes ont observé que les animaux, les végétaux, les algues et les champignons sont constitués de plusieurs cellules et que chacune possède une structure particulière qu’ils appellent le noyau.
Les cyanobactéries ne sont pas des algues mais des bactéries. Pour se développer, elles doivent avoir accès aux mêmes substances nutritives que les végétaux (le phosphore et l’azote).
Les cyanobactéries, malgré une éventuelle ressemblance, ne sont pas des algues: ce sont bien des bactéries comme leur nom l'indique.
Les cyanobactéries sont des organismes procaryotes mixotrophes ne présentant ni noyau véritable, ni plaste, ni reproduction sexuée.
Nous ne lisons pas les mêmes nomenclatures alors.


Éric voici ce que contient l'estomac d'un Tropheus sauvage fraichement péché, pour répondre à ta question :roll:
Contenus stomacale chez Tropheus moorii sauvage en milieu naturel:
Algues filamenteuse épilithes 35%, 38% de détritus et 25% de sable recouvrant les algues épilithiques.
L'espèce dominante parmi les algues filamenteuses: Cladophora sp. chlorophyta. De petites portions de diatomées et d'autres microalgues ont également été identifiées.
Noter la proportion importante de sable dans le contenue stomacale.
L'étude se distingue des précédentes par l'inclusion des détritus dans l'analyse.
Quelques proies rares ou insaisissables sont ingérées de manière totalement opportuniste par tous les mangeurs d'Aufwuchs, cela restant rare et donc pas pris en compte dans l'analyse.

Les proies ingérées ne sont pas prises en compte puisque tellement rare...
À la vitesse où ils broutent l'Aufwuchs les copépodes s'enfuit très facilement.
Un peu comme la vache et le cricket :lol:

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2629
Enregistré le: 23 Aoû 2018, 11:01

Re: Spiruline

Message par JeromeB » 22 Oct 2023, 00:11

Cédric,

Je ne suis pas du tout sûr de l'utilité de ton post. Que veux-tu dire? Quel est l'apport de ton post?
Jérôme
Membre Gtroph 287/92

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 11581
Enregistré le: 23 Juin 2015, 15:52
Localisation: Paris

Re: Spiruline

Message par philB » 22 Oct 2023, 08:06

Pas de source Cédric , pas de source :-(
Et donc une répétition qui correspond à ton credo isolé....

Tu ne tiens pas compte de la plasticité qui existe y compris a l intérieur d'un même régime alimentaire. En gros pour toi tout alguivore est identique à des millions d autres alguivores de son espèce.
Or ce n est pas la réalité

Étude . Captures d écran tireées de https://besjournals.onlinelibrary.wiley ... 09.01589.x

On voit qu a l intérieur d une même espèce de T brichardi il y a variation de la longueur des intestins ( voir point 5, 3 ème page citée ) .
Que cette longueur varie beaucoup d un individu T brichardi a l autre +.ou - un cm tout de même
Et que cela dénote clairement une variété alimentaire entre individus sauvages .
Que les composantes non végétales existent bien au sein des algues ingérées
Et que enfin il y a une certaine possible transformation stomacale des Tropheus . Et cela ne prend pas des milliers d années !!
En quelques mois leurs intestins peuvent se modifier de façon à s adapter a une alimentation non pas plus abondante , mais plus riche.

Donc selon moi
Cela explique que - même s il y a spécialisation d espèces de Brouteurs selon les sites et alimentation , n importe quel Tropheus peut être relâché dans n importe quel site rocheux du lac et bien vivre. Et que n importe quel Tropheus mis dans un bac adapté digérera sans souci de la spiruline qui lui est adaptée car c est dans sa capacité intestinale de le pouvoir ....

Image

Image

Image
philB
membre Gtroph 269/75
Lien vers ma liste de maintenance:
https://gtroph.fr/forum/viewtopic.php?f=106&t=6927#p117471

"Tous ceux qui connaissent le succès ont d'abord rêvé à quelque chose."
proverbe amérindien

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 13385
Enregistré le: 04 Juil 2008, 18:54
Localisation: Morsang sur Orge 91

Re: Spiruline

Message par Petro91 » 24 Oct 2023, 17:54

JeromeB a écrit:Cédric,

Je ne suis pas du tout sûr de l'utilité de ton post. Que veux-tu dire? Quel est l'apport de ton post?
Que Pasteur est de retour .... :ptdr: :ptdr: :ptdr:
Eric
Membre du GTroph

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2629
Enregistré le: 23 Aoû 2018, 11:01

Re: Spiruline

Message par JeromeB » 24 Oct 2023, 18:37

:D
Petro91 a écrit:
JeromeB a écrit:Cédric,

Je ne suis pas du tout sûr de l'utilité de ton post. Que veux-tu dire? Quel est l'apport de ton post?
Que Pasteur est de retour .... :ptdr: :ptdr: :ptdr:
Jérôme
Membre Gtroph 287/92

Précédente

Retourner vers Alimentation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités